Butterfly

Cornettes de Bise : Butterfly

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ :  1850 m

Infos techniques

Difficulté : TD / 6a / 5c obligatoire
Hauteur : 160 m
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 50 m
Dégaines : 12
Sangles :2
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

Deux piliers encadrent un profond couloir rayant la face sud comme deux cerbères. A droite l’Aspic et à gauche, un peu plus effacé, Butterfly.

A l’automne 1983, Thierry de Beffort et Jean-Pierre Bernard tracèrent du bas un cheminement sur le fil avec un minimum d’équipement (pitons et spits posés au tamponnoir).

En 2004/2005, Christian Bailly et Jean-Luc Laborie rééquipent les relais : merci à eux.

Au printemps 2013, pour fêter les 30 ans de cette voie, la cordée Jean-Marie Recht / Jean-Pierre Bernard rééquipent entièrement la voie en goujons de 10 mm sur deux jours. A cette occasion, ils ouvrent un départ direct.

D’un tracé très vertical, homogène en 5b/5c, sur un rocher du type Aspic, cette voie devrait séduire les grimpeurs anciens et nouveaux.

Le grand couloir bordé par Butterfly (à gauche) et l'Aspic (à droite)
Le grand couloir bordé par Butterfly (à gauche) et l'Aspic (à droite)

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Le départ de la voie se situe à la base du pilier à gauche du grand couloir

Historique de la voie

1983 : ouverture du bas par Thierry de Beffort et Jean-Pierre Bernard
2004/05 : rééquipement des relais par Christian Bailly et Jean-Luc Laborie
2013 : nouveau tracé et rééquipement par Jean-Marie Recht et Jean-Pierre Bernard

Description détailée

L1

Départ à l’aplomb du pilier sur un petit épaulement. Le gravir à gauche de son fil (5b). Relais 1.

L2

Monter légèrement sur la gauche pour franchir un petit surplomb et gagner un dièdre évasé.
Surmonter un petit mur vertical sur la droite (5b). Relais 2.

L3

Aborder un mur vertical pour gagner un petit dièdre (5b) donnant accès sur la gauche à un gros bloc détaché. Relais 3.

L4

S’élever sur des gradins pour venir au pied d’un dièdre cheminée (5b). Relais 4.

L5

Traverser 2 m à droite pour contempler le fil du pilier… et le gravir par un pas en A0, puis en libre (5c). Au sommet obliquer à gauche pour aborder une grande vire herbeuse. Relais 5.

L6

Escalader directement la paroi pour venir buter sous un surplomb, le surmonter par la gauche puis revenir à droite (5c).
Monter directement au relais 6.

L7

Gravir directement le fil du pilier par une escalade fine (5c). Relais 7.

Descente

En rappel

En rappel dans la voie. Tous les relais sont équipés d’anneaux en inox.

Les conseils du guide

  • Le premier rappel se fait sur la gauche en regardant le bas.
  • Prévoir un étrier en sangle pour le passage A0, court mais lisse.
  • A noter que le départ a été modifié par rapport aux anciens topos.
  • Les coinceurs peuvent renforcer votre sentiment de sécurité sans être indispensables.
  • N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.
  • En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.
  • Bonne course.

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

7 réflexions au sujet de “Butterfly

  1. Merci pour l ‘équipement de voie et le rééquipement d’anciennes voies.
    Je vous ai croisé plusieurs fois cornettes, Arnad ,mont rose( refuge).
    Le 5 b de la première longueur me semble sous coté mais ceci est par définition très subjectif.

    Merci encore.

  2. Dimanche nous avons grimpé la voie qui nous a semblé plus difficile qu’annoncé. L’escalade ramène trop vers l’herbe pour rester abordable sur les 3 premières longueurs. Nous avons fait tombé un gros bloc sous R1. Dans L1 il y a un grosse écaille qui sonne creux et aussi dans L5 après le 4°point. À partir de L5 rocher trés sculpté.
    L1 5c encore de l’herbe et une écaille qui sonne le creux
    L2 5c+
    L3 5c+. L2+L3 se fait avec 50 m de corde
    L4 5c avec un passage expo après la vire, pas dur mais!!! Surtout quand on ne voit pas le piton
    L5 A1/ 5c+
    L6 5c
    L7 6a. L6+L7 se fait avec 50 m de corde et en gérant le tirage. Relais mal commode

    Samedi nous avons fait Blue migou qui est plus abordable sauf le départ de L1 qui est dur.

  3. Merci pour votre compte-rendu et pour le désherbage que vous avez sans doute effectué.
    Pour la cotation c’est celle qui est couramment admise pour cette voie depuis une trentaine d’années (voir Chablais grimpe). A noter que l’ouverture du bas a été effectuée avec deux fois moins de points d’assurance…
    Bonne grimpe !

  4. Une voie gratifiante : plus on monte, plus c’est beau !
    Cependant, nous partageons le point de vue de Pascal pour les cotations: L2 5c+, voire 6a.
    L5 A1 puis 5c+.
    La longueur terminale L7 est un 6a bien sonné.

    Au sommet R7, ne pas descendre en rappel verticalement, mais revenir sur ses pas pour descendre dans la face, à la verticale de R5 (rappel de 50 m.)

    (Ascension le 10 juillet.)

  5. Salut Jean-Pierre ,

    nous nous sommes rencontrés au cornettes le vendredi 20 septembre 2013
    ton copain et toi , vous rééquipiez une voie proche de la voie butterfly
    le soir nous avons bu une bierre ensemble au refuge de bise

    le lendemain nous avons fait comme prévu la voie butterfly, et je devais te donner mes commentaires :
    concernant les cotations ,je partage également le point de vue de Pascal et de Jean-Pierre
    nous avons trouvé la voie magnifique avec la nouvelle correction d’itinéraire
    encore un grand merci pour ton travail d’équipement sur le chablais
    garde la forme , et au plaisir d’une autre rencontre autour d’une bonne bierre

    Amitié Paul

  6. Grimpé le 29/06/18,

    On s’est retrouvé bloqué au pas de A0 sur la dalle lisse: soit il manque un spit et le suivant était trop éloigné même avec la pédale, soit le pas de A0 est vraiment grand et un spit de plus serait le bienvenu pour les personnes qui font moins d’1m80 ou qui ne passe pas du 7a en libre!
    Dommage car les premières longueurs de la voie étaient vraiment plaisantes et les suivantes s’annoncaient encore plus intéréssantes selon le topo, de ce qu’on a vu les cotations nous ont semblées adaptées, RAS pour l’équipement, un peu herbeux mais rien de dramatique.

    • Bonjour Benji,
      Je suis désolé que vous n’ayez pas pu solutionner le passage clé de la voie. Il est vrai que celui-ci nécessite de s’engager franchement dans le pas en s’aidant, si besoin, d’un étrier assez court pour aller chercher la prise, main droite, qui permet d’atteindre le point suivant. Faisant moi-même, moins d’1m80, je connais bien le problème. Je tâcherai de penser à laisser un bout de corde sur le spit du haut en tant que point d’aide supplémentaire lors de mon prochain passage dans cette voie… à moins qu’une cordée de grimpeurs bienveillants le fasse avant moi.
      Bel été et bonne grimpe !
      Jean-Pierre

Laisser un commentaire

Laissez nous un commentaire !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Suivez notre page Facebook

Sauf avis contraire, tous les contenus de ce site sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons

CC-BY-NC-ND Logo

Contactez-nous