Chacal Doré

Cornettes de Bise : Chacal Doré

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ : 1850 m

Infos techniques

Difficulté : TD / 6a / 5c obligatoire
Hauteur : 160 m
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 50 m
Dégaines : 15
Sangles : 2 étriers
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

Chacal Doré, baptisée en référence au récent repérage de cet animal dans le Chablais, offre une escalade variée sur un rocher sain, très vertical.
 
La seule portion herbeuse (entre R3 et R4) a été sécurisée avec 10 mètres de corde fixe.
 
Un plus : comme toutes les voies du secteur Aspic, vous grimperez face à un panorama unique sur les Alpes
 
Avec l’accès, l’escalade, les rappels et la retour sur Bise, cette course vous comblera pendant une journée entière.
Le pilier de l'Aspic
Le piler de l'Aspic (sur la droite)

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Repérer le pilier de l’Aspic, au centre du secteur
  • Depuis l’Aspic, continuer à longer la paroi et repérer la plaque avec le nom de la voie

Historique de la voie

  • Nouvelle voie tracée en 2017 / 2018
  • Équipement de base réalisé sur une semaine par Jean-Marie Recht et Jean-Pierre Bernard à l’automne 2017
  • Premier parcours en juin 2018 par les mêmes, accompagnés de Brigitte Djajasasmita
  • Renforcement de l’équipement et finalisation du nettoyage après le premier parcours

Description détailée

L1

Gravir le mur de départ qui donne accès à une dalle inclinée suivie de petits ressauts. Relais à droite (R1).

L2

Par une escalade soutenue (A1), rejoindre un système de cannelures. Les suivre jusqu’au relais R2.

L3

Gravir droit au-dessus, surmonter un petit devers pour gagner sur la droite une profonde cheminée. La suivre sur 10m puis traverser le pilier sur la droite. Gravir son bord puis gagner le mur végétal en s’aidant de la corde fixe (R3).

L4

Courte longueur pour traverser la vire herbeuse pour rejoindre R4 (corde fixe).

L5

Gravir tout droit le petit mur, traverser à gauche puis surmonter un mur qui donne accès à la fissure verticale qui se termine sous un petit surplomb. Le gravir pour accéder à un mur. au sommet de celui-ci, rejoindre à gauche la vire herbeuse (R5).

L6

Traverser horizontalement à droite pour gagner le pilier terminal. Belle escalade sur le fil du pilier. Attention : R6 se trouve sur la gauche du pilier sur un petite vire herbeuse.

L7

Retraverser à droite pour continuer l’ascension du pilier. Un petit crochet à gauche permet de surmonter un léger bombé. Continuer tout droit jusqu’à une zone surplombante puis traverser à droite. Gravir un mur fracturé pour atteindre R7. Fin de la voie.

Descente

En rappel

  • Quatre rappels de 50m dans la voie à partir de R7 / R5 / R3 / R1
  • Note : tous les relais de la voie sont équipés pour les rappels

A pied

  • Par le couloir des Chamois  (variante plus alpine et réservée aux personnes habituées)
  • Après R7, gravir sur 15m la paroi herbeuse (2 goujons) pour gagner des pentes moins inclinées. Relais sur anneaux de corde à gauche.
  • De là, gravir en ascendance à gauche les vires d’herbe (25 m). Relais sur anneaux de corde à gauche.
  • Traverser à l’horizontale sur la droite pour franchir une épaule herbeuse donnant accès à un couloir pierreux évasé
  • Descendre ce couloir sur 100m (relais sur anneaux de corde en rive gauche)
  • Lorsque le couloir commence à plonger, gagner en rive droite une épaule herbeuse donnant accès à un petit couloir herbeux. Anneau, puis goujon en rive gauiche
  • Un rappel de 25m permet de gagner les dernières vires herbeuses qui donnent accès au pentes au-dessus du col de la Vache

Les conseils du guide

  • Après la première ascension, nous avons renforcé la sécurité en mettant une corde fixe dans la zone herbeuse (entre R3 et R4). Elle sera supprimée si le passage devient plus marqué.
  • Nous avons également renforcé la protection sur goujons dans l’escalade de la fissure car il y a avait un important risque de coincement de pied ou de genou en cas de chute
  • Avec cet ajout d’équipement, l’escalade est désormais largement sécurisée pour une voie de ce niveau
  • Les deux étriers (ou sangles) vous permettront d’apprécier le passage en A1 à sa juste valeur
  • Dans le doute et pour votre plaisir, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel
  • Bonne course et surtout n’hésitez pas en retour à nous faire part de vos remarques sur ce site. Ce sera pour nous notre récompense !

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Aspic

Cornettes de Bise : Aspic

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ : 1850 m

Infos techniques

Difficulté : TD- / 6a / 5c obligatoire
Hauteur : 160 m
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 50 m
Dégaines : 12
Sangles : 2
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

Première voie ouverte dans ce secteur, elle est devenue rapidement la super-classique de ce niveau grâce à ses atouts : une ligne superbe sur un pilier au rocher sain, bénéficiant d’une vue panoramique allant de l’Oberland à l’est à l’Oisans à l’ouest, en face du massif du Mont Blanc.

Dorénavant, depuis le printemps 2012, elle bénéficie d’un équipement complet permettant d’apprécier des difficultés soutenues, mais raisonnables dans le 5b/5c avec des pas de 6a (si on se soustrait aux points d’aides !).

Cette escalade, bien verticale, permet surtout de déguster dalles, piliers, fissures, cheminées, surplombs, le tout en un calcaire parfait. Non, vous ne serez pas déçus !

Le pilier de l'Aspic
Le piler de l'Aspic (sur la droite)

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Repérer le pilier de l’Aspic, au centre du secteur
  • Le départ de la voie se situe au centre du pilier (plaque)

Historique de la voie

  • 1974 : ouverture J. Diot / J.-P. Bernard du bas, sortie à droite
  • 1975 : ouverture P. Delale / J.-L. Urquizar, sortie à gauche
  • 2007 : rééquipement avec sortie centrale
  • 2011 : nouveau tracé et rééquipement : J.-M. Recht / J.-P. Bernard (goujons de 10mm, relais équipés pour le départ)

Description détailée

L1

Petite longueur sur dalle et pilier. Relais à gauche sur une marche (piton américain). R1.

L2

Traverser à gauche en dalle, puis verticalement gravir une petite fissure à doigt. Sortir sur une marche à gauche. R2. Longueur courte.

L3

Démarrer à gauche puis revenir à droite dans un dièdre vertical. A sa sortie, tirer légèrement à droite sur le fil du pilier. Au sommet du pilier, R3. Longueur longue.

L4

Gravir toujours verticalement le pilier puis traverser franchement à droite sous le surplomb de la Jean Aubert. A la droite de celui-ci, franchir un râteau de chèvre puis gravir à droite deux petits murs. R4 confortable.

L5

S’engager dans une cheminée profonde, verticale qui vient mourir sur une dalle. Relais suspendu en pleine dalle R5

L6

Tirer à gauche puis surmonter le bombement à droite jusqu’à une marche. Surmonter le surplomb par la gauche et monter tout droit. Relais confortable sur la droite R6. Longueur longue.

L7

Monter à droite du fil du pilier. Gravir un dièdre sur 5m puis revenir à gauche sur le fil et gravir ce piler qui conduit au R7.

Descente

En rappel

  • Dans la voie Jean Aubert (variante plus rapide et conseillée)
  • Le dernier relais (sur câble) forme le premier point de rappel de la Jean Aubert.
  • Ensuite, rappels de 50m, tous équipés.

A pied

  • Par le Couloir des Chamois (variante plus alpine et réservée aux personnes habituées)
  • Au-dessus du dernier relais, le pilier se continue sur 50 mètres avec une escalade facile et plaisante. Il donne accès à des vires d’herbes peu inclinées.
  • Gravir celles-ci par une traversée ascendante vers la droite (100 mètres).
  • Franchir, toujours à droite, un épaulement herbeux peu marqué pour gagner un couloir évasé.
  • Descendre ce couloir en tirant sur votre droite (100 mètres).
  • Surmonter une arête herbeuse à droite pour gagner un petit couloir herbeux parallèle à la paroi. Anneau de rappel sur la gauche.
  • Un rappel de 25m permet de gagner les dernières vires herbeuses qui donnent accès au pied de la voie 

Les conseils du guide

  • Ne pas doubler les relais car il vous faudra augmenter le nombre de dégaines et vous risquez un problème de frottement.
  • La voie ayant été retracée, faire attention aux anciens topos !
  • Repérer à la montée les rappels de descente de la voie Jean Aubert : ils sont tous visibles depuis l’Aspic.
  • Un jeu de coinceurs peut être utile pour votre confort.
  • Dans le doute, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel.
  • Bonne course et surtout n’hésitez pas en retour à nous faire part de vos remarques sur ce site. Ce sera pour nous notre récompense!

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

J and J

Cornettes de Bise : J and J

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ :  1850 m

Infos techniques

Difficulté : TD+ / 6a /6a(A0) obligatoire
Hauteur : 220 m
Equipement : Correct

Matériel

Corde : 2 x 50 m
Dégaines : 12
Sangles : 4
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

La J and J parcourt le bastion central dominé par la curieuse Aiguille de la Belle Etoile. Le rocher est excellent mais souvent coupé par des vires herbeuses. Tracer un itinéraire fut un véritable casse-tête pour notre équipe afin de concilier les plaisirs de l’escalade et ceux de la botanique. Après une dizaine de journées de purges, de nettoyage et d’équipement, la J and J nouvelle mouture est là.

Directe, elle surmonte les murs raides en évitant toutes les zones herbeuses et en offrant une escalade homogène sur un rocher très adhérent. L’équipement du type  escalade plaisir ne doit pas faire sous-estimer l’engagement de la course. Il faut pouvoir faire face à une chute en tête sur du rocher coupant, un rappel bloqué ou aux « cadeaux » de la part des chamois qui occupent les vires supérieures.

Prévoir aussi un horaire suffisamment large pour gravir le sommet du pilier et profiter ainsi d’une vue panoramique exceptionnelle.

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • J and J est la toute première voie du secteur Aspic, lorsque l’on vient du Pas de la Bosse.
  • Repérer la plaque nominative au pied de la voie

Historique de la voie

  • Juillet 2008 : ouverture : T. Maufay, J.-M. Recht, B. Djajasasmita, J.-P. Bernard

Description détailée

L1

Longueur en dalle avec un pas de 5c obligatoire.

L2

Mur court mais raide à doigts (6b ou 6a avec points d’aide).

L3

Dalle au départ avec des pas d’équilibre en tirant à droite. Ne pas aller dans la fissure de gauche. Le passage clé surplombant se prend à droite (6b) ou directement sur les spits (6a avec points d’aide). Gravir ensuite la cuvette en tirant légèrement à gauche pour surmonter un petit pilier rocheux (4a). Continuer tout droit, puis traverser à gauche sur la vire du relais.

L4

Dièdre avec fissure se terminant par une traversée délicate (6b ou 6a avec 2 points d’aide) pour gagner un autre dièdre sur la droite et accéder au relais.

L5

Petite longueur en dalle avec de nombreuses prises (5b).

L6

Première longueur de la grande dalle. Surmonter le mur de départ (5b) puis se laisser guider par la fissure en ascendance droite tout en restant à l’extérieur. Quitter la fissure par une traversée sur les mains (6a). Relais suspendu.

L7

Traverser à gauche pour prendre la deuxième fissure sur la dalle. La suivre en utilisant les mini prises de dalle. La quitter ensuite pour traverser de nouveau vers la gauche et prendre la dernière fissure (Ensemble en 6b ou 6a avec 3 points d’aide). Lorsque la dalle se termine, tirer à gauche pour gagner la plateforme du relais, caché sur l’arête.

L8

Gravir une jolie dalle fissurée de la gauche vers la droite pour venir se heurter à un petit toit. Le surmonter en équilibre et suivre la fissure le partageant. Relais confortable à droite (5b).

L9

Monter tout droit sur le bequet rocheux. En son sommet, traverser sur la gauche pour gagner le dernier relais. Longueur courte (4a).

L10

La chandelle finale vous gratifie d’une escalade agréable, bien sur les pieds. D’abord tout droit, puis à gauche pour terminer au sommet.

Descente

En rappel

  • Un premier rappel court (30 m) vous ramène au relais précédent.
  • Un grand rappel (50 m) conduit à R7.
  • Le suivant (50 m) vous dépose à R5.
  • Pour souffler, un petit rappel (25 m) vous mène à R4.
  • Faire ensuite en rappel en oblique (40 m) pour rejoindre R3.
  • De là, un dernier grand rappel surplombant (50 m) vous ramène au départ.

Les conseils du guide

  • Ne pas doubler les relais car il vous faudra augmenter le nombre de dégaines et vous risquez un problème de frottement.
  • Bonne course et n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.
  • Dans le doute, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel.

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Jean Aubert

Cornettes de Bise : Jean Aubert

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ :  1850 m

Infos techniques

Difficulté : TD+ / 6b / 6a obligatoire
Hauteur : 160 m
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 50 m
Dégaines : 12
Sangles : 2
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

« Je devais à l’origine ouvrir cette voie avec Jean Aubert, alpiniste parisien, mais la vie en a décidé autrement et brutalement ».

Contrairement à l’Aspic qui suit des lignes de faiblesse, cette voie gravit le fil du pilier sans concession, sur un rocher de rêve.

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Repérer le pilier de l’Aspic, au centre du secteur
  • Le départ de la voie se situe à la base gauche du pilier (plaque)

Historique de la voie

  • 1986 : ouverture : B. Djajasasmita / J. Marraco / J.-P. Bernard
  • 2011 : nouveau tracé et rééquipement : J.-M. Recht / J.-P. Bernard

Description détailée

L1

Départ sur un bombement légèrement à gauche (plaque nominative). Relais commun avec l’Aspic sur une bonne vire. R1.

L2

Partir sur la droite de la vire pour gravir le bord droit du pilier. Fine fissure en dalle, puis un mur qui conduit au relais R2 sous un surplomb où on croise de nouveau l’Aspic.

L3

Surmonter directement le surplomb et suivre le pilier. Relais R3 sur une petite marche.

L4

Gravir un petit mur qui conduit à un dièdre peu marqué. Surmonter le fil du pilier sur sa gauche. Au sommet tirer à droite sur une bonne vire. R4.

L5

Surmonter une dalle droit au-dessus et gagner la fin du pilier. Relais R5 au sommet.

Descente

En rappel

En rappel dans la voie : c’est le plus rapide. Tous les relais sont équipés pour des rappels de 50 m

A pied

  • Par le Couloir des Chamois : le plus alpin (mais déconseillé aux personnes n’ayant pas l’habitude)
  • Au-dessus du dernier relais, le pilier se continue sur 50 mètres avec une escalade facile et plaisante. Il donne accès à des vires d’herbes peu inclinées.
  • Gravir celles-ci par une traversée ascendante vers la droite (100 mètres).
  • Franchir, toujours à droite, un épaulement herbeux peu marqué pour gagner un couloir évasé.
  • Descendre ce couloir en tirant sur votre droite (100 mètres).
  • Surmonter une arête herbeuse à droite pour gagner un petit couloir herbeux parallèle à la paroi. Anneau de rappel sur la gauche.
  • Un rappel de 25m permet de gagner les dernières vires herbeuses qui donnent accès au pied de la voie

Les conseils du guide

  • La voie ayant été retracée en 2011, faire attention aux anciens topos !
  • N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.
  • Dans le doute, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel.
  • Bonne course !

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Blue Migou

Cornettes de Bise : Blue Migou

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ : 1850 m 

Infos techniques

Difficulté : D / 5c / 5b obligatoire
Hauteur : 140 m
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 50 m
Dégaines : 10
Sangles : 2 (lunules)
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

Cachée derrière l’omniprésent pilier de l’Aspic, cette voie aurait pu porter le nom plus prosaïque de Pilier Dérobé. Devenue classique dès son ouverture, elle s’est estompée progressivement au fil du temps; la mode était passée aux dalles… Cette injustice est en passe d’être réparée avec un rééquipement adéquat en goujons de 10 mm, en remplacement des spits de 8 mm originaux.

En espérant que vous apprécierez l’escalade de ce « pilier dérobé » qui n’en est pas moins accessible dans une difficulté très relative pour les Cornettes.

Cornettes de Bise - Secteur Aspic
Le secteur de l'Aspic

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Le départ de la voie se situe juste à droite du pilier de l’Aspic (plaque)

Historique de la voie

  • 1985 : ouverture : A. Pitoy / A. Nicolin / J.-.P Bernard
  • Juin 2012 : Rééquipement en goujons de 10 mm : J.-M. Recht /J.-P. Bernard

Description détailée

L1

Départ à droite de l’Aspic sur un petit pilier qui se termine en dalle. Relais naturel R1.

L2

Traverser à droite, prendre la cheminée dièdre qui conduit à un bloc immeuble. Le surmonter par la gauche dans une cheminée étroite. R2.

L3

Continuer dans la cheminée, au centre puis à droite. Petite traversée à gauche pour la reprendre. R3.

L4

Monter tout droit sur 2m, puis prendre le dièdre à droite, gravir le flanc droit pour arriver sur une zone de terrasses herbeuses. Les gravir en tirant à droite pour gagner le pied du pilier. Surmonter la dalle sur son bord gauche. R4.

L5

Surmonter une zone verticale, 5c (ou 5b avec 1 p.a). S’engager dans une fissure dièdre plus facile. R5.

L6

Continuer sur le pilier qui devient effilé avec une sortie aérienne. Relais R6 au pied de la dalle terminale.

L7

Gravir la dalle d’abord à droite, puis traverser à gauche. A son sommet, continuer tout droit dans un terrain mixte avec lunules. Relais sur bloc R7.

Descente

En rappel

  • En rappel dans la voie :
  • Un grand rappel de 50 m entre R6 et R4 sur le flanc du pilier qui regarde l’Aspic
  • Un grand rappel de 50 m de R2 qui permet de regagner directement le départ

A pied

 

  • Escalader un terrain mixte, sans protection sur 20m, pour gagner les vires d’herbe supérieures de l’Aspic et sa voie de descente du couloir des Chamois (variante plus alpine et réservée aux personnes habituées)
  • Au-dessus du dernier relais, le pilier se continue sur 50 mètres avec une escalade facile et plaisante. Il donne accès à des vires d’herbes peu inclinées.
  • Gravir celles-ci par une traversée ascendante vers la droite (100 mètres).
  • Franchir, toujours à droite, un épaulement herbeux peu marqué pour gagner un couloir évasé.
  • Descendre ce couloir en tirant sur votre droite (100 mètres).
  • Surmonter une arête herbeuse à droite pour gagner un petit couloir herbeux parallèle à la paroi. Anneau de rappel sur la gauche.
  • Un rappel de 25m permet de gagner les dernières vires herbeuses qui donnent accès au pied de la voie 

Les conseils du guide

  • Maintenant l’ensemble est bien protégé avec du bon rocher. L’herbe est présente en forme de touffes, mais ne gêne en rien l’escalade qui est souvent verticale sans être physique.
  • Il reste quelques pitons (bien plantés) datant de la première. Si vous avez une âme de collectionneur, n’hésitez pas à vous servir d’un marteau muni d’une chaîne pour dépitonner…
  • Les relais comportent 2 à 3 goujons de 10 mm, munis de sangles et de maillons rapides. Vous avez la liberté de changer les sangles comme tout grimpeur responsable.
  • Les deux pas de 5c, bien équipés, deviennent 5b avec un ou deux points d’aide.
  • Les longueurs ont été tracées très courtes pour éviter le tirage.
  • Un jeu de coinceur peut être un complément pour votre confort.
  • En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.
  • Bonne course et surtout n’hésitez pas en retour à nous faire part de vos remarques sur ce site. Ce sera pour nous notre récompense!

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Marmottons

Cornettes de Bise : Marmottons

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ : 1870 m

Infos techniques

Difficulté : D- / 5b / 5a obligatoire
Hauteur : 130 m
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 40 m
Dégaines : 12
Sangles : 2
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

Dans le secteur de l’Aspic, cette voie est l’une des plus accessibles de la face Sud des Cornettes. Mais elle bénéficie de toutes les qualités des grandes qui l’entourent. Equipée, sur le rocher label « Cornettes », elle se déroule agréablement presque sans efforts face à la beauté du massif du Mont Blanc. Avec ses longueurs courtes, elle peut être la voie d’initiation à la grimpe dans les Cornettes.

Le secteur de l'Aspic
Le secteur de l'Aspic

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Repérer le pilier de l’Aspic au centre du secteur et continuer à monter en direction du col de la Vache
  • Le départ de la voie se situe à la base d’un petit pilier (plaque)

Historique de la voie

  • 1988 : ouverture : B. Djajasasmita / J.-P. Bernard (du haut)
  • 1998 : rééquipement : B. Djajasasmita / J.-P. Bernard
  • 2012 : nouveau tracé et rééquipement partiel : J.-M. Recht / J.-P. Bernard

Description détailée

L1

Départ sur un petit pilier peu marqué (plaque signalétique). A la première petite vire, monter en tirant à gauche, puis tout droit sur une dalle (lunule). A la seconde petite vire rocheuse, tirer à gauche (5 m). Relais 1.

L2

Droit au-dessus, puis traverser en dalle avec de bonnes prises de main pour rejoindre la fissure cheminée. Surmonter le passage vertical, continuer dans le dièdre (lunule). Relais 2.

L3

Prendre le fil du pilier sur la gauche. Gravir un petit mur qui conduit au sommet du pilier en restant à droite du pilier. Plateforme pour le relais 3.

L4

Une très petite longueur facile sur un petit pilier couché. Relais R4 à gauche.

L5

Monter tout droit successivement un petit mur, une cheminée peu marquée herbeuse mais agréable qui se termine par une mince fissure sur une dalle. Quand celle-ci s’interrompt, traverser à gauche, puis gagner le relais 5.

L6

Monter tout droit pour venir buter sous le toit. Traverser légèrement à gauche, se redresser pour atteindre le goujon salvateur. S’élever pour atteindre une lunule et franchir le toit. A sa sortie sur la dalle, traverser à droite et gravir deux fissures pour atteindre le dernier relais R6.

Descente

En rappel

  • En rappel dans la voie. Tous les relais sont équipés en maillons rapides.

A pied

  • Par le Couloir des Chamois : le plus « montagne » – pour personnes averties !
  • Au-dessus du dernier relais, continuer sur 25 mètres par des gradins herbeux et faciles. On gagne ainsi des vires d’herbes peu inclinées.
  • Gravir celles-ci par une traversée ascendante vers la droite (100 mètres).
  • Franchir, toujours à droite, un épaulement herbeux peu marqué pour gagner un couloir évasé.
  • Descendre ce couloir en tirant sur votre droite (100 mètres).
  • Surmonter une arête herbeuse à droite pour gagner un petit couloir herbeux parallèle à la paroi. Anneau de rappel sur la gauche.
  • Un rappel de 25m permet de gagner les dernières vires herbeuses qui donnent accès au pied de la voie

Remarques sur l'équipement

  • La voie a été rééquipée en 2012 avec des goujons de 10 mm, mais, suite à un problème de batterie, il reste quelques spits initiaux en 8 mm (6), qui seront remplacés lors d’une prochaine sortie.
  • Certains relais (2) pour l’instant sont sur des sangles neuves entourant des blocs. A l’avenir, ces relais seront revus.
  • Nous avons tenu compte des remarques des répétiteurs en renforçant l’équipement dans les passages difficiles.

Les conseils du guide

  • Prévoir un étrier en sangle pour les deux passages notés 5b/Ao : ils sont un peu physiques même pour le second.
  • Attention à ne pas coincer la corde en rappel dans la fissure entre R1 et R2.
  • A noter que la longueur 2 a été modifiée par rapport aux anciens topos, pour éviter une végétation trop envahissante.
  • Dans le doute, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel.
  • Bonne course et n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Black Yack

Cornettes de Bise : Black Yack

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ : 1870 m

Infos techniques

Difficulté
Haut: TD /6b (A1) / 6a obligatoire
Bas: AD / 4c / 4c obligatoire
Hauteur : 80 m (bas) / 120 m (total)
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 40 m
Dégaines : 10 (8 pour la partie basse)
Sangles : 2 (pour lunules)
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

A l’extrémité orientale du secteur de l’Aspic, Black Yack est encore une de ces voies oubliées par les nouveaux grimpeurs ! Pourquoi ? Ce style d’ascension est passé de mode… Imaginez-vous, lors de la première en 1990, nous sommes partis du bas avec seulement des coinceurs et des sangles. Après une escalade de rêve, nous avions buté sur un surplomb marquant ainsi le sommet de cette escapade.

Par la suite, je suis revenu avec marteau et tamponnoir pour distribuer quelques spits de 8.

En 2012, la zone surplombante donnant accès à une jolie dalle a été plus prosaïquement solutionnée depuis le haut et nous avons, en même temps, complété l’équipement de la partie inférieure en goujons de 10 .

Maintenant la course se joue en deux partitions : le Black Yack inférieur où l’art de grimper est instinctif et le Black Yack supérieur, plus cérébral.

Black Yack inférieur est une course réalisable sur une 1/2 journée.

Secteurs Aspic (oriental) et Toper
Les dalles de Black Yack s'élancent au-dessus du col de la Vache

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Dépasser le pilier de l’Aspic et remonter la pente en direction de l’arête (voir photo)
  • Repérer la plaque indiquant le départ de la voie.

Historique de la voie

  • 1990 : ouverture du bas C. Bernard / J.-P. Bernard.
  • Juillet 2012 : ouverture du haut du surplomb avec rééquipement de la partie inférieure J.-M. Recht / J.-P.  Bernard.

Description détailée

L1

Départ sur un petit pilier à gauche du couloir herbeux utilisé pour la descente du secteur Aspic. Le gravir en tirant à gauche sur le rocher. A son sommet suivre par des vires herbeuses la paroi vers la droite pour trouver le relais (4a).

L2

Monter droit 2 m, puis traverser horizontalement à gauche (bien protégé) pour gagner une fissure dièdre. La suivre toujours à gauche. Buter sous un petit toit. S’échapper à droite et rentrer dans la grande cheminée (4c). Relais 2.

L3

Prendre pied sur la dalle à droite. Gravir son bord droit pour atteindre une vire herbeuse avec un bloc immeuble. Le surmonter par la droite. A son sommet reprendre le pilier (4c). Relais 3.

L4

Partie haute. Traversée sur la dalle à droite sur 10 m. Gravir un dièdre qui bute sous le surplomb. Monter directement pour gravir un mur fissuré. Vire herbeuse avec relais à gauche (6b/A1).

L5

Dalle sommitale très raide au départ, mais s’inclinant vers la fin (6a soutenu). Relais confortable.

Descente

En rappel

  •  Suivre les relais de la voie de montée.
  • Attention au rappel 2 (relais 4), descendre franchement versant Abondance pour regagner directement le relais 3.

A pied

  • Depuis R5, continuer à monter  par des vires herbeuses entrecoupées de rochers en tirant à droite sur 10 m.
  • On débouche sur des pentes d’herbe peu pentues sur 30 m.
  • On retrouve la voie de descente du groupe Aspic (voir photos).

Les conseils du guide

  • La première partie de Black Yack peut servir de course d’initiation à la grimpe dans les Cornettes de Bise. Courte, elle offre des difficultés très raisonnables sur un excellent rocher face à un panorama grand format sur les Alpes suisses et françaises. La descente en rappel par tronçons de 40 m s’effectue facilement.
  • Par contre, les deux longueurs supérieures demandent un bon niveau (6a). Mais encouragé par un équipement abondant sur un rocher excellent, la cerise du gâteau devrait vous convenir…
  • Les coinceurs peuvent renforcer votre sentiment de sécurité uniquement sur la portion inférieure et un étrier (ou une sangle) peut aider pour le passage du surplomb.
  • En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.
  • Bonne course et surtout n’hésitez pas en retour à nous faire part de vos remarques sur ce site. Ce sera pour nous notre récompense.

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Butterfly

Cornettes de Bise : Butterfly

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ :  1850 m

Infos techniques

Difficulté : TD / 6a / 5c obligatoire
Hauteur : 160 m
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 50 m
Dégaines : 12
Sangles :2
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

Deux piliers encadrent un profond couloir rayant la face sud comme deux cerbères. A droite l’Aspic et à gauche, un peu plus effacé, Butterfly.

A l’automne 1983, Thierry de Beffort et Jean-Pierre Bernard tracèrent du bas un cheminement sur le fil avec un minimum d’équipement (pitons et spits posés au tamponnoir).

En 2004/2005, Christian Bailly et Jean-Luc Laborie rééquipent les relais : merci à eux.

Au printemps 2013, pour fêter les 30 ans de cette voie, la cordée Jean-Marie Recht / Jean-Pierre Bernard rééquipent entièrement la voie en goujons de 10 mm sur deux jours. A cette occasion, ils ouvrent un départ direct.

D’un tracé très vertical, homogène en 5b/5c, sur un rocher du type Aspic, cette voie devrait séduire les grimpeurs anciens et nouveaux.

Le grand couloir bordé par Butterfly (à gauche) et l'Aspic (à droite)
Le grand couloir bordé par Butterfly (à gauche) et l'Aspic (à droite)

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Le départ de la voie se situe à la base du pilier à gauche du grand couloir

Historique de la voie

1983 : ouverture du bas par Thierry de Beffort et Jean-Pierre Bernard
2004/05 : rééquipement des relais par Christian Bailly et Jean-Luc Laborie
2013 : nouveau tracé et rééquipement par Jean-Marie Recht et Jean-Pierre Bernard

Description détailée

L1

Départ à l’aplomb du pilier sur un petit épaulement. Le gravir à gauche de son fil (5b). Relais 1.

L2

Monter légèrement sur la gauche pour franchir un petit surplomb et gagner un dièdre évasé.
Surmonter un petit mur vertical sur la droite (5b). Relais 2.

L3

Aborder un mur vertical pour gagner un petit dièdre (5b) donnant accès sur la gauche à un gros bloc détaché. Relais 3.

L4

S’élever sur des gradins pour venir au pied d’un dièdre cheminée (5b). Relais 4.

L5

Traverser 2 m à droite pour contempler le fil du pilier… et le gravir par un pas en A0, puis en libre (5c). Au sommet obliquer à gauche pour aborder une grande vire herbeuse. Relais 5.

L6

Escalader directement la paroi pour venir buter sous un surplomb, le surmonter par la gauche puis revenir à droite (5c).
Monter directement au relais 6.

L7

Gravir directement le fil du pilier par une escalade fine (5c). Relais 7.

Descente

En rappel

En rappel dans la voie. Tous les relais sont équipés d’anneaux en inox.

Les conseils du guide

  • Le premier rappel se fait sur la gauche en regardant le bas.
  • Prévoir un étrier en sangle pour le passage A0, court mais lisse.
  • A noter que le départ a été modifié par rapport aux anciens topos.
  • Les coinceurs peuvent renforcer votre sentiment de sécurité sans être indispensables.
  • N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.
  • En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.
  • Bonne course.

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Faucon

Cornettes de Bise : Faucon

Localisation

Point de départ : Bise
Secteur : Aspic
Exposition : Sud
Altitude départ :  1850 m

Infos techniques

Difficulté : TD / 6b / 5c oblligatoire
Hauteur : 160 m
Equipement : Rapproché

Matériel

Corde : 2 x 50 m
Dégaines : 10
Sangles : 2
Descente : en rappel

Toutes les infos essentielles sur une page A4 à imprimer pour la course:

Présentation

Visible depuis la vallée d’Abondance, le pilier de l’Aspic attire le regard du grimpeur. A sa gauche, un immense dièdre vertical ne pouvait que titiller l’imagination des grimpeurs. En 1978, la cordée André Nicolin / Jean-Pierre Bernard, aidée de 9 pitons et quelques coinceurs, réussirent la première et retrouvèrent l’ambiance du grand dièdre de la Directe américaine aux Drus qu’ils avaient gravi quelques semaines plus tôt.

A l’automne 2013, pour fêter les 35 ans de l’ouverture, la cordée Jean-Marie Recht / Jean-Pierre Bernard retrace et rééquipe en goujons de 10 mm, après un sérieux nettoyage.

Le nouveau tracé ne vous posera aucun problème, c’est tout droit sans aucun écart. Attention, c’est encore une escalade soutenue et physique.

Cornettes de Bise - Secteur Aspic
Secteur Aspic des Cornettes de Bise

Accès et marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise.
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Repérer le pilier de l’Aspic, au centre du secteur
  • Le départ de la voie se situe sur le bord gauche du pilier (plaque)

Historique de la voie

  • 1978 ouverture du bas (André Nicolin / Jean-Pierre Bernard)
  • 2013 : nouveau tracé et rééquipement (Jean-Marie Recht / Jean-Pierre Bernard)

Description détailée

L1

A gauche de la verticale du dièdre, plaque indicative. Gravir quelques gradins, puis un petit mur. Relais 1.

L2

Monter en tirant à droite, puis gravir un petit pilier. Gagner la vire herbeuse. Relais 2 au pied du dièdre.

L3, L4

Gravir le dièdre.

L5

Continuer sur la dalle, puis surmonter le surplomb 6b ou A0 pour regagner la suite du dièdre.

L6

Suite du dièdre avec une belle Dülfer.

L7, L8

Continuer le dièdre qui se termine par le sommet du pilier Aspic.

Descente

En rappel

En utilisant les rappels classiques de la Jean Aubert, directement en dessous du dernier relais (5 rappels).

Les conseils du guide

  • Attention : après une période humide, le dièdre sèche lentement.
  • Prévoir un étrier en sangle pour le passage A0, court mais lisse.
  • Les coinceurs (moyens à grands) peuvent renforcer votre sentiment de sécurité sans être indispensables.
  • Tous les relais sont équipés d’anneaux pour faciliter une retraite stratégique.
  • En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.
  • Bonne course et n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires !

La galerie photos

Aidez nous !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire ci-dessous pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Laissez nous un commentaire !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Suivez notre page Facebook

Sauf avis contraire, tous les contenus de ce site sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons

CC-BY-NC-ND Logo

Contactez-nous