Blue Migou

Niveau global

D

Cotation libre

5c (5b)

Orientation

Sud

Equipement

Rapproché

Marche d’approche

1h15

Descente

En rappel

Altitude départ

1850 m

Hauteur voie

140 m

Corde

2 x 50 m

Dégaines

10

Sangles

2 (lunules)

Présentation

Cachée derrière l’omniprésent pilier de l’Aspic, cette voie aurait pu porter le nom plus prosaïque de Pilier Dérobé. Devenue classique dès son ouverture, elle s’est estompée progressivement au fil du temps; la mode était passée aux dalles… Cette injustice est en passe d’être réparée avec un rééquipement adéquat en goujons de 10 mm, en remplacement des spits de 8 mm originaux.

En espérant que vous apprécierez l’escalade de ce « pilier dérobé » qui n’en est pas moins accessible dans une difficulté très relative pour les Cornettes.

Historique

  • 1985 : ouverture par Annie Pitoy, André Nicolin et Jean-Pierre Bernard
  • Juin 2012 : rééquipement en goujons de 10 mm par Jean-Marie Recht et Jean-Pierre Bernard

Accès / Marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails
  • Le départ de la voie se situe juste à droite du pilier de l’Aspic (plaque)

Retour / voie de descente

En rappel

  • Un grand rappel de 50 m entre R6 et R4 sur le flanc du pilier qui regarde l’Aspic
  • Un grand rappel de 50 m de R2 qui permet de regagner directement le départ

A pied

  • Escalader un terrain mixte, sans protection sur 20m, pour gagner les vires d’herbe supérieures de l’Aspic et sa voie de descente du couloir des Chamois (variante plus alpine et réservée aux personnes habituées)
  • Au-dessus du dernier relais, le pilier se continue sur 50 mètres avec une escalade facile et plaisante. Il donne accès à des vires d’herbes peu inclinées.
  • Gravir celles-ci par une traversée ascendante vers la droite (100 mètres).
  • Franchir, toujours à droite, un épaulement herbeux peu marqué pour gagner un couloir évasé.
  • Descendre ce couloir en tirant sur votre droite (100 mètres).
  • Surmonter une arête herbeuse à droite pour gagner un petit couloir herbeux parallèle à la paroi. Anneau de rappel sur la gauche.
  • Un rappel de 25m permet de gagner les dernières vires herbeuses qui donnent accès au pied de la voie

Description détaillée

L1

Départ à droite de l’Aspic sur un petit pilier qui se termine en dalle. Relais naturel R1.

L2

Traverser à droite, prendre la cheminée dièdre qui conduit à un bloc immeuble. Le surmonter par la gauche dans une cheminée étroite. R2.

L3

Continuer dans la cheminée, au centre puis à droite. Petite traversée à gauche pour la reprendre. R3.

L4

Monter tout droit sur 2m, puis prendre le dièdre à droite, gravir le flanc droit pour arriver sur une zone de terrasses herbeuses. Les gravir en tirant à droite pour gagner le pied du pilier. Surmonter la dalle sur son bord gauche. R4.

L5

Surmonter une zone verticale, 5c (ou 5b avec 1 p.a). S’engager dans une fissure dièdre plus facile. R5.

L6

Continuer sur le pilier qui devient effilé avec une sortie aérienne. Relais R6 au pied de la dalle terminale.

L7

Gravir la dalle d’abord à droite, puis traverser à gauche. A son sommet, continuer tout droit dans un terrain mixte avec lunules. Relais sur bloc R7.

Les conseils du guide

  • Maintenant l’ensemble est bien protégé avec du bon rocher. L’herbe est présente en forme de touffes, mais ne gêne en rien l’escalade qui est souvent verticale sans être physique.
  • Il reste quelques pitons (bien plantés) datant de la première ascension. Si vous avez une âme de collectionneur, n’hésitez pas à vous servir d’un marteau muni d’une chaîne pour dé-pitonner…
  • Les relais comportent 2 à 3 goujons de 10 mm, munis de sangles et de maillons rapides. Vous avez la liberté de changer les sangles comme tout grimpeur responsable.
  • Les deux pas de 5c, bien équipés, deviennent 5b avec un ou deux points d’aide
  • Les longueurs ont été tracées très courtes pour éviter le tirage
  • Un jeu de coinceur peut être un complément pour votre confort
  • En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel

Bonne course !

Et à votre retour, n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques en laissant un commentaire sur cette page

Une petite récompense pour nous, en échange de nos heures de travail et du matériel engagé
(nous sommes 100% bénévoles et ne bénéficions d’aucune subvention)

Commentaires

1 réflexion au sujet de « Blue Migou »

  1. ça faisait un moment que je voulais y aller. ça y est. Pas déçu! ça corrige quand même à l’entrée (1ère longueur à froid) et la 2ème remet un peu de modestie dans la besace quand on n’a plus l’habitude de la petite renfougne à l’ancienne. C’est une belle voie. Les sangles sont cramées par le soleil; si j’y retourne je m’en occuperai. J’ai coincé la corde au 2ème rappel (le 1er de 50 m) car je ne suis pas descendu dans la voie sur le pilier mais à droite (en regardant le Grange). Résultat: 40 m de machard. Donc bien descendre comme sur la jolie photo juste au dessus.
    Bref, une belle voie.
    Merci
    Jean

    Répondre

Laisser un commentaire

Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.