Les Chalets de Trébentaz : étape chablaisienne du GR5

Pour le randonneur du GR5 qui quitte le Refuge de Bise en direction du sud, les Chalets de Trebentaz sont une étape de choix qui permet de passer une soirée confortable face à un panorama grandiose. Un rapide coup d’oeil sur une carte IGN permet de voir que ce refuge, bien que n’étant pas situé directement sur le GR5, se trouve à un jet de pierre de celui-ci.

e refuge de Trébentaz et la Face Sud des Cornettes de Bise
Le refuge de Trébentaz et la Face Sud des Cornettes de Bise

En remontant les pentes du Mont de Grange depuis de la Chapelle d’Abondance il suffit de bifurquer vers à la droite au lieu-dit Sur Bayard pour rejoindre la route forestière puis la variante du GR qui mène à ce petit refuge, niché au sein de la zone naturelle protégée du Mont de Grange. Sur le chemin, vous aurez peut être la chance de voir quelques chamois ou bouquetins qui sont nombreux dans ce coin.

Chamois
Un des nombreux chamois de la zone naturelle protégée du Mont de Grange

Une fois arrivé aux Chalets de Trébentaz, Marie-Pierre et Norbert Thoule se feront une joie de vous servir un bon repas et vous accueillir, selon votre choix et les disponibilités, en chambre, en dortoir ou, si vous préférez dormir dans votre tente, sur un des deux emplacements prévus à cet effet. Le lendemain matin, une courte montée de 100 mètres sur un sentier régulièrement entretenu par Norbert, vous permet de franchir la Pointe des Mattes et de retrouver le GR5 juste en dessous.

Les chalets de Trébentaz et leur monte-charge
Les chalets de Trébentaz et leur monte-charge
Norbert et Marie-Pierre Thoule
Norbert et Marie-Pierre Thoule, gardiens du Refuge de Trébentaz

Et pour les randonneurs à la journée qui souhaitent découvrir ce petit havre de paix, une belle boucle est possible au départ du parking de la route de Crêt Béni (1266 m). Montée par les Chalets du Folliet et la combe de Chemine (env. 2h30) et descente par la variante du GR et la route forestière pour revenir au parking.

Pour la saison 2018, le Refuge de Trébentaz est ouvert dès le mardi 26 juin 2018 et jusqu’à mi-septembre (plus d’infos sur le site du refuge)

Infos accès aux voies : 20.06.2018

Face Nord de la Dent d’Oche

Le col de Rebollion qui permet l’accès au pied de la face Nord de la Dent d’Oche est désormais libre de neige. L’équipement en place (chaînes) a été contrôlé et remis en état pour la saison estivale. A noter que ce passage fait également partie du GR Balcon de Léman qui chemine entre Bioge (Féternes) et Novel.

Col de Rebollion
Col de Rebollion

Face Sud des Cornettes de Bise

Le chemin qui permet l’accès à la Face Sud des Cornettes depuis le Pas de la Bosse est totalement hors neige.

Il est possible de franchir le col de la Vache entre les secteurs Aspic et Toper, avec beaucoup de précaution (corde en place).
Mise à jour du 29.06.2018 : Grâce aux efforts de Jean-Marie Recht, l’équipement (corde) permettant de traverser le col de la Vache a été contrôlé et renforcé. Il est donc possible de franchir ce passage entre les secteurs Aspic et Toper, tout en restant vigilant car le terrain peut devenir très glissant en cas de pluie.

Face Sud des Cornettes de Bise
Face Sud des Cornettes de Bise

Nouvelle voie dans les Cornettes de Bise : Chacal Doré

Equipée à l’automne dernier juste avant l’arrivée des premières neiges, une nouvelle voie a été ouverte hier dans la Face Sud des Cornettes de Bise. Située dans le Secteur Aspic, entre Blue Migou et Marmottons, la petite dernière a été baptisée Chacal Doré en référence au récent repérage de cet animal dans le Chablais (une première en France).

La nouvelle voie est cotée TD+ et fait 160 mètres (7 longueurs). Matériel conseillé : 15 dégaines, 1 jeu de coinceurs et corde 2 x 50 m. Tous les relais sont équipés pour la descente en rappel.

Mise à jour du 30.06.2018 : après avoir fait la première, les équipeurs sont retournés dans la voie pour ajouter quelques spits dans les passages clés, mettre une main courante pour le franchissement de la vire herbeuse et peaufiner le nettoyage de quelques fissures. Avec cet équipement, nous avons finalement statué sur une cotation TD 6a/ 5c obligatoire.

Le topo détaillé de Chacal Doré se trouve ici.

Cornette de Bise - Chacal Doré
Cornette de Bise – Chacal Doré : La voie se trouve au centre de l’image
Cornette de Bise - Chacal Doré
Cornette de Bise – Chacal Doré
Cornette de Bise - Chacal Doré
Cornette de Bise – Chacal Doré : première longueur
Cornette de Bise - Chacal Doré
Cornette de Bise – Chacal Doré : une belle longueur verticale
Cornette de Bise - Chacal Doré
Cornette de Bise – Chacal Doré : descente en rappel

Cornettes de Bise : infos accès aux voies 09.06.2018

Après le passage d’un de nos vaillants éclaireurs sur le terrain ce matin, voici des infos en ce qui concerne l’accès aux voies des Cornettes de Bise :

  • Montée au Pas de la Bosse : pas de neige, mais c’est très humide et glissant
  • Accès à Little Moose et Petits Loups depuis le Pas de la Bosse : hors neige
  • Accès aux voies des secteurs Centrale et Aspic depuis le Pas de la Bosse : un grand névé recouvre encore une partie du câble qui permet un accès direct (voir la photo ci-dessous). Tant que le névé est présent, il vaut mieux passer par le haut
  • Tous les départs des voies en Face Sud sont accessibles et hors neige
  • Accès aux voies du secteur Toper : le départ est hors neige
  • Col de la Vache : Attention !! Comme l’an dernier, l’équipement permettant de franchir le Col de la Vache en toute sécurité a été arraché par la neige. Pour le moment, il vaut mieux éviter ce passage qui permet de relier directement les secteurs Toper et Face Sud… à moins d’être équipé de crampons, de piolets et d’une corde ! Des infos suivront sur ce blog lorsque le passage aura été remis en état.
  • Mise à jour du 29.06.2018 : Grâce aux efforts de Jean-Marie Recht, l’équipement (corde) permettant de traverser le col de la Vache a été contrôlé et renforcé. Il est donc possible de franchir ce passage entre les secteurs Aspic et Toper, tout en restant vigilant car le terrain peut devenir très glissant en cas de pluie.

 

Photo du névé sur passage du câble (accès à la Face Sud depuis le Pas de la Bosse) :

Cornettes de Bise : Névé au passage du câble
Cornettes de Bise : Névé au passage du câble

Traversée de la Dent d’Oche : équipement renouvelé

Après une première phase de travaux en 2017 pour l’ajout de chaînes sur certains passages vertigineux, la Dent d’Oche a eu droit à un nouveau lifting la semaine dernière. Cette fois, ce sont les anciennes chaînes sur la traversée qui ont été remplacées. Toute la course se fait désormais sur du matériel récent, permettant de s’assurer dans les passages un peu plus aériens de la traversée.

Si aux dires de certains, l’équipement peut paraître surdimensionné pour les randonneurs aguerris et au pied sûr, il peut s’avérer providentiel pour les personnes qui s’engagent après une période de mauvais temps, lorsque le rocher mouillé devient vite glissant. Utile aussi pour les adeptes de cette variante du GR5, de plus en plus nombreux, qui font la traversée lourdement chargés et qui apprécient de pouvoir se hisser plus facilement ou d’assurer leur pas à la descente, grâce aux chaînes.

Blugeon Hélicoptères se charge du transport jusqu'au refuge
Blugeon Hélicoptères se charge du transport jusqu’au refuge
La fin de la montée se fait dans le brouillard
La fin de la montée se fait dans le brouillard
Récupération des chaînes au refuge
Récupération des chaînes au refuge

Le travail d’équipement s’est déroulé en ce tout premier week-end de juin, sous un soleil radieux (après dissipation des nuages). Nous avons profité des services de Blugeon Hélicoptères qui faisait quelques rotations pour les travaux de la nouvelle cuisine du refuge pour faire monter les 70 kg de chaînes (quand même !). A partir du refuge, quelques randonneurs (in)volontaires nous ont aidés pour le transport sur les 100 mètres jusqu’au sommet et nous les en remercions !

Montée vers la croix de la Dent d'Oche
Montée vers la croix de la Dent d’Oche
Jean-Pierre et Jean-Marie : les papys (dé)chaînés
Jean-Pierre et Jean-Marie : les papys (dé)chaînés

Les anciennes chaînes ont été remplacées sur la grande traversée qui domine la face Nord lorsque l’on descend en direction du col de Planchamp. Un passage sans réelle difficulté, mais où une chute ne pardonnerait pas.

Remplacement de chaînes : sous le sommet
Remplacement de chaînes : sous le sommet

Ensuite, c’est dans la partie inférieure que l’équipe a posé de nouvelles chaînes, sur un passage de dalles inclinées. Et bien sûr, l’ensemble du parcours a été contrôlé et nos équipeurs en ont profité pour remplacer quelques broches et maillons, malmenés par la neige de cet hiver.

Deuxième chantier de chaînes
Deuxième chantier de chaînes
Quand on ne peut pas dévisser, on prend les grands moyens
Quand on ne peut pas dévisser, on prend les grands moyens

Malgré tout, la Dent d’Oche reste un itinéraire de montagne où la prudence est de mise. Nous rappelons les conseils de bases pour que votre randonnée se passe au mieux :

  • Prévoyez de bonnes chaussures de marche (pas des sandales !)
  • Si vous partez avec des enfants ou des personnes peu expérimentées, une petite corde peut être utile pour la partie sommitale
  • Renseignez-vous sur les prévisions météo et prévoyez votre horaire en fonction du risque d’orages, ne partez pas trop tard
  • Les chaînes assurent une sécurité sur les passages rocheux les plus difficiles, mais le sentier reste par endroits vertigineux et exposé en cas de chute

Dernier message : en ce début juin 2018, quelques névés sont encore bien présents dans le Chablais. En particulier sur la traversée de la Dent d’Oche, juste au-dessus du col de Planchamp, une large bande de neige dure empêche l’accès aux toutes premières chaînes. Il est possible de le contourner par la droite (dans le sens de la descente)… mais gare au risque de  chute !

Le 1er nevé au départ de la traversée
Le 1er nevé au départ de la traversée

Refuge de la Dent d’Oche cherche bénévoles pour le 2 juin

Depuis fin avril, le refuge de la Dent d’Oche connait une activité inhabituelle pour cette période de l’année. Après un premier week-end pour déneiger l’accès, des bénévoles se sont relayés chaque fin de semaine pour mener à bien le gros chantier du printemps : la réfection de la cuisine. Pendant tout le mois de mai ils ont accompli un travail titanesque pour vider l’ancienne cuisine, mettre à nu les murs et les plafonds, préparer les sacs pour l’élimination des gravats par héliportage, puis remonter le plancher… tout cela dans une bonne humeur comme en attestent les photos que l’on peut voir sur la page Facebook du CAF Léman.

L'ancienne cuisine
L’ancienne cuisine
La cuisine après démontage et vidage
La cuisine après démontage et vidage

Le projet est maintenant à bout touchant et d’ici la fin de la semaine, la nouvelle cuisine sera posée et prête à être testée ! Mais il reste encore un peu de travail afin que le refuge soir prêt pour l’ouverture de la saison estivale : il faut remettre tout en ordre, sortir le bois de chauffage, ranger la nouvelle cuisine et son annexe, préparer les charges pour les héliportages. Et si jamais vous connaissez un installateur gaz agréé qui a envie de donner un coup main, ça serait vraiment le top.

Réunion de chantier sur la terrasse du refuge
Réunion de chantier sur la terrasse du refuge
La cuisine après réfection des murs
La cuisine après réfection des murs

Comme d’habitude, il est possible de passer la nuit là haut après la journée de travail (c’est même conseillé !) histoire de fêter ensemble la fin des travaux. La nuitée et le repas du soir sont offerts, mais pensez à prendre un duvet et surtout à vous annoncer auprès de Lionel Simond qui coordonne les travaux et gère le ravitaillement (simond-lionel@orange.fr).

Si tout va bien, tout sera fini le samedi soir et chacun pourra profiter de sa journée du dimanche pour faire de la randonnée, de l’escalade ou tout simplement une grasse matinée au refuge !

La vue sur le Léman depuis la terrasse du refuge
La vue sur le Léman depuis la terrasse du refuge

Crédits photos : CAF Léman

Fermeture via ferrata de Saint Jean d’Aulps pour travaux

Edit du 25 juin 2018 : les travaux de purge sont terminés et les deux via ferrata de Saint Jean d’Aulps sont à nouveau accessibles

La commune de Saint-Jean-d’Aulps a publié un arrêté municipal en date du 22 mai 2018 interdisant l’accès au deux via ferrata situées sur le rocher du Bas-Thex. En effet des travaux de purge et de sécurisation doivent avoir lieu ces prochains jours. Aucune date de réouverture n’a été communiquée pour le moment. Nous partagerons ici toute nouvelle information reçue à ce sujet.

Arrêté Municipal
Arrêté Municipal

Ouverture du Refuge de Bise début juin 2018

Le refuge de Bise a annoncé son ouverture pour la saison d’été 2018 à partir de début juin. Pour plus de précisions, n’hésitez pas à contacter directement la gardienne, Charlotte Tréboux, que vous pouvez joindre par téléphone au 06.70.95.17.06 ou par mail charlotte.tréboux@yahoo.fr

Refuge de Bise
Refuge de Bise

 

Nouvelle voie… en cours

Des témoins rapportent que les deux infatigables équipeurs du Chablais ont été vus récemment sur la face Sud des Cornettes de Bise. Lourdement chargés de plusieurs dizaines de goujons et de plaquettes, ils ont fait chanter le perforateur pendant tout une journée afin de dessiner une nouvelle ligne sur les belles dalles de calcaire. Quelques heures de travail sont encore nécessaires avant de vous révéler le nom et les détails de cette voie. Affaire à suivre donc… mais en attendant, voici quelques images.

Equipement dans les Cornettes de Bise
Au pied de la voie avec le matériel
Equipement dans les Cornettes de Bise
En plein boulot
Equipement dans les Cornettes de Bise
Vue plongeante sur les dalles

Laissez nous un commentaire !

Vous grimpez dans nos voies ?
Vous appréciez ce site et les infos que nous y partageons ?

Alors laissez-nous un petit commentaire pour nous le faire savoir et nous encourager à continuer.

Suivez notre page Facebook

Sauf avis contraire, tous les contenus de ce site sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons

CC-BY-NC-ND Logo

Contactez-nous