Faucon

Niveau global

TD

Cotation libre

6b (5c)

Orientation

Sud

Equipement

Rapproché

Marche d’approche

1h15

Descente

En rappel

Altitude départ

1850 m

Hauteur voie

160 m

Corde

2 x 50 m

Dégaines

10

Sangles

2

Présentation

Visible depuis la vallée d’Abondance, le pilier de l’Aspic attire le regard du grimpeur. A sa gauche, un immense dièdre vertical ne pouvait que titiller l’imagination des grimpeurs. En 1978, la cordée André Nicolin / Jean-Pierre Bernard, aidée de 9 pitons et quelques coinceurs, réussirent la première et retrouvèrent l’ambiance du grand dièdre de la Directe américaine aux Drus qu’ils avaient gravi quelques semaines plus tôt.

A l’automne 2013, pour fêter les 35 ans de l’ouverture, la cordée Jean-Marie Recht / Jean-Pierre Bernard retrace et rééquipe en goujons de 10 mm, après un sérieux nettoyage.

Le nouveau tracé ne vous posera aucun problème, c’est tout droit sans aucun écart. Attention, c’est encore une escalade soutenue et physique.

Historique

  • 1978 ouverture du bas (André Nicolin / Jean-Pierre Bernard)
  • 2013 : nouveau tracé et rééquipement (Jean-Marie Recht / Jean-Pierre Bernard)

Accès / Marche d'approche

  • Environ 1 heures et 15 minutes de marche d’approche depuis les Chalets de Bise
  • Voir les infos sur le secteur de l’Aspic pour tous les détails.
  • Repérer le pilier de l’Aspic, au centre du secteur
  • Le départ de la voie se situe sur le bord gauche du pilier (plaque)

Retour / voie de descente

En rappel

En utilisant les rappels classiques de la Jean Aubert, directement en dessous du dernier relais (5 rappels).

Description détaillée

L1

A gauche de la verticale du dièdre, plaque indicative. Gravir quelques gradins, puis un petit mur. Relais 1.

L2

Monter en tirant à droite, puis gravir un petit pilier. Gagner la vire herbeuse. Relais 2 au pied du dièdre.

L3 et L4

Gravir le dièdre.

L5

Continuer sur la dalle, puis surmonter le surplomb 6b ou A0 pour regagner la suite du dièdre.

L6

Suite du dièdre avec une belle Dülfer.

L7 et L8

Continuer le dièdre qui se termine par le sommet du pilier Aspic.

Les conseils du guide

  • Attention : après une période humide, le dièdre sèche lentement
  • Prévoir un étrier en sangle pour le passage A0, court mais lisse
  • Les coinceurs (moyens à grands) peuvent renforcer votre sentiment de sécurité sans être indispensables
  • Tous les relais sont équipés d’anneaux pour faciliter une retraite stratégique
  • En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel

Bonne course !

Et à votre retour, n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques en laissant un commentaire sur cette page

Une petite récompense pour nous, en échange de nos heures de travail et du matériel engagé
(nous sommes 100% bénévoles et ne bénéficions d’aucune subvention)

Commentaires

2 réflexions au sujet de “Faucon”

  1. Bonjour,
    Nous sommes allés faire cette voie Aujourd’hui.
    Merci pour l’équipement rapproché qui permet de de rassurer dans une escalade physique, différente mais très intéressante.
    Longueur après longueur, la fatigue se fait sentir après tous ces mouvements en dulfer.
    Contents d’être sortis en haut.
    Alex et Manu

    Répondre

Laisser un commentaire

Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.