Lézards Agiles

Niveau global

AD sup.

Cotation libre

5a (4c)

Orientation

Ouest

Equipement

Rapproché / Éloigné

Marche d’approche

30 minutes

Descente

A pied

Altitude départ

1600 m

Hauteur voie

300 m

Altitude Sommet

2093 m

Corde

30 m

Dégaines

6

Sangles

4 longues

Présentation

Connu comme un but de randonnée pédestre, le Mont Linla (ou Linleu ou Lenla) présente néanmoins des parties rocheuses intéressantes. Mais celles-ci sont entrecoupées de vires herbeuses où les pins s’accrochent avec succès. C’est le cas de l’arête ouest dominant le lac d’Arvouin. Les premiers ascensionnistes ont suivi les cheminements naturels pour gagner les pentes herbeuses terminales créant ainsi la voie normale de l’arête.

Dans les années 70, deux itinéraires (Tavan et Cricri) sont tracés à droite de la voie historique par la cordée Jean Diot/Jean-Pierre Bernard.

Au printemps 2018, avec l’idée de créer une course d’un niveau abordable, le tandem Jean-Marie Recht et Jean-Pierre Bernard ont repris ces anciens itinéraires en les purgeant et en les équipant.

Quatre journées ont été nécessaires pour créer une continuité rocheuse limitant les parties herbeuses. Ainsi est née la voie Lézards Agiles (une espèce alpine très colorée mais menacée de disparition).

Historique

  • Equipement par Jean-Marie Recht et Jean-Pierre Bernard à l’automne 2018
  • Premier parcours par les mêmes accompgnés de Brigitte Djajasasmita

Accès / Marche d'approche

  • Depuis La Chapelle d’Abondance, prendre la route qui permet de gagner le parking de Sevan Devant (suivre lac d’Arvouin)
  • Depuis le parking, prendre le sentier du lac d’Arvouin. Juste avant le lac, vous pouvez voir l’arête sur votre droite
  • Monter tout droit à travers l’alpage et la petite forêt pour gagner la base de l’éperon
  • Longer à droite sur 30 m et repérer la plaque nominative et 1 goujon
  • Environ 30 minutes depuis le parking de Sevan Devant

Retour / voie de descente

A pied

  • Traverser la pente herbeuse sommitale par une ascendance droite sur 100 m. On atteint un col herbeux peu marqué.
  • Le dépasser et descendre en traversée sur le chemin de la voie normale du Mont Linla, ou continuer votre diagonale ascendante pour retrouver le chemin menant au sommet
  • Suivre le chemin qui descend au col de Sevan, traverser à gauche pour gagner le col d’Outanne
  • Continuer votre descente sur la droite en direction du col de Braitaz
  • Avant le col, couper par les alpages pour gagner droit en bas le parking (environ 45 minutes depuis la sortie de la voie)

Description détaillée

L1

Monter droit pour gagner une écaille, la surmonter et traverser à droite (5a/A0). Relais 1 sur goujon + sangle.

L2

Continuer tout droit. Relais 2 sur arbre + sangle.

L3

Monter tout droit puis tirer à gauche à travers les pins. Relais 3 sur arbre + sangle. Courte longueur mixte à gauche pour gagner le pied du 2e ressaut. Relais intermédiaire sur arbre.

L4

Petite traversée à droite (1 goujon) pour gagner un petit surplomb sous un pin. (5a/A0). Monter droit. Relais sur arbre + sangle. Puis courte longueur mixte à gauche pour gagner le pied du 3e ressaut. Relais sur arbre

L5

Gravir le mur vertical, bien protégé, pour atteindre un autre mur. Relais sur goujons

L6

Tout droit sur une dalle fissurée pour gagner un petit pilier entre les pins. Relais sur arbre + sangle

L7

Suivre la pente mixte à gauche pour atteindre l’arête rocheuse. Relais sur arbre + sangle.

L8

Poursuivre l’arête rocheuse avec traversée d’un pont sur bloc. Mettre une sangle sur le pin à gauche puis gravir tout droit le mur rocheux. Relais sur arbre+ sangle..

L9 à L14

La dernière partie surmonte, par de l’escalade facile (4a/4b) des gendarmes rocheux séparés par des courts passages mixtes. L’escalade suit le fil de l’arête. On utilise les arbres pour les relais.

L15

Un dernier pilier équipé de 2 goujons amène sur une grande pente herbeuse. Relais sur une cavité au sol.

Les conseils du guide

  • Les deux premiers ressauts sont les plus difficiles de la course. L’équipement étant rapproché, un niveau 5a devrait suffire en utilisant 1 ou 2 points d’aide
  • Le troisième ressaut qui se grimpe bien sur les pieds est très agréable
  • Pour la traversée des gendarmes supérieurs, les difficultés ne dépassent pas le 4b mais n’oubliez pas de vous protéger avec des sangles
  • Pour l’ensemble de la course, la pose d’anneaux sur les pins permet de s’assurer régulièrement
  • Attention à la glissade par temps humide sur la pente terminale (sortie)
  • Depuis le relais 6, il y a possibilité de descendre en rappels équipés de 25 m
  • Dans le doute et pour votre plaisir, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel

Bonne course !

Et à votre retour, n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques en laissant un commentaire sur cette page

Une petite récompense pour nous, en échange de nos heures de travail et du matériel engagé
(nous sommes 100% bénévoles et ne bénéficions d’aucune subvention)

Commentaires

18 réflexions au sujet de “Lézards Agiles”

  1. Bonjour Jean Pierre,
    Nous nous étions rencontrés au refuge de la dent d’oche lorsque tu ré-équipais le couloir.
    J’ai parcouru les lézards agiles avec un groupe en formation (sauf les premières longueurs, j’ai découvert la voie en arrivant sur place et nous avons pris le couloir peteux à gauche).
    Bon travail pour l’équipement, super pour une initiation TA sans prendre de risques.

    Cette fois je t’ai laissé un commentaire, tu ne pourras plus m’engueuler.
    Bonne continuation, au plaisir de te revoir.
    Laurent

    Répondre
    • Bonjour Laurent,
      Merci pour ton commentaire et content que tu aies apprécié cette nouvelle voie. Mais il faudra revenir pour faire les premières longueurs !
      Amicales salutations
      Jean-Pierre

      Répondre
  2. voie sympa, bien équipée, cadre magnifique, reste des cailloux instables. ne pas prendre le premier chemin de descente signalé comme dangereux, il l’est vraiment : pentes de terre très raides.

    Répondre
    • Bonjour François,
      Merci d’avoir pris le temps de laisser un petit commentaire au sujet de cette voie. Pour les cailloux, j’espère que l’hiver fera son travail de purge et que la voie sera bien propre pour l’été prochain !
      Jean-Pierre

      Répondre
  3. Faites en plein mois de février pour rajouter un peu de piment(bien que les conditions étaient printanières), voie simple et plaisante avec un itinéraire évident sans prise de tête.
    L’équipement est abondant dans les passages où ça grimpe, ce qui rend la voie accessible même à des débutants, bien nettoyé surtout au niveau branches/arbustes mais le rocher reste branlant par endroits, rien d’anormal vu le profil de la voie.
    Une fois de plus, merci JP pour cette voie de qualité!

    Répondre
    • Bonjour Benji,
      Bravo pour cette ascension hivernale ! Et merci pour ce sympathique commentaire. Il est certain qu’il y a encore quelques rochers à nettoyer, mais on espère que la neige et le passage des (nombreux) grimpeurs permettront de continuer le travail de purge.
      Jean-Pierre

      Répondre
    • Je suis content que cette voie ait permis un bon moment entre père et fils.
      C’était un de nos objectifs lorsque nous l’avons équipée.
      Jean-Pierre

      Répondre
  4. Bonjour. Une petite aventure pour moi ce 17/07/18. C’était ma premiere “grande voie”. Partis un peu tard on c’est arrêté au relais 8. Hesitants sur la suite a suivre sachant quils n’y aurais plus de relais en corde sur les arbres peut etre?
    En tout cas escalade asser facile, tres beau site, aventureux comme du terrain d’aventure . attention ou vous serrez les pierres et posez les pieds, des blocs et pierre peuvent se detacher tres facilement. En tout cas merci aux ouvreurs de mavoir permis de remplir mon petit exploit.

    Répondre
    • Bonjour Jean-François,
      Merci pour votre commentaire. Effectivement, même s’il y a de l’équipement en place et que nous avons fait un nettoyage initial en 2018, on n’est jamais à l’abri de pierres et de blocs qui bougent dans ce genre de terrain. Il est toujours bon de vérifier la solidité d’une prise ou d’un appui avant de mettre tout son poids dessus. J’espère que la prochaine fois vous pourrez aller jusqu’au sommet !
      Jean-Pierre

      Répondre
  5. Je viens de faire Lézard agile avec Manu de la Yaute et j’ai trouvé un super équipement car je l’avais fait il y a de nombreuses années donc çà m’a changé la vie Merci à toi et ton équipe. Par contre je n’ai pas escalader des passages en dalle que tu as du éviter peut-être pour des raisons de sécurité j’aimerai que tu m’explique. Salut à plus.

    Répondre
  6. Bonjour.
    Merci beaucoup d’avoir équipé cette voie. C’était pour moi ma première grande voie YOUHOU ça c’est fait!!
    Génial pour commencer (attention tout de même à avoir le matériel nécessaire et un minimum d’expérience, pour rappel la voie n’est pas entièrement équipé).
    Attention aux chutes de pierres, donc bien tester les prises avant d’y mettre tout sont poids!

    Les 2 premières longueurs sont les plus difficiles mais également les plus sympa.
    Encore merci pour l’ouverture de cette voie, qui offre un magnifique paysage avec une belle vue sur le lac d’arvouin.

    Répondre
  7. J’ai parcouru 2 fois cette belle voie pendant l’été, chaque fois avec l’un de mes fils, et cela a été 2 grands moments de plaisir familial. Un grand merci donc pour tout le travail effectué, les voies accessibles à mon petit niveau ne sont pas légion et je le comprends ainsi : la plupart des ouvreurs s’attachent à créer des voies qui reflètent leur niveau, leurs défis, ou leur ego ! Il faut vraiment être habité par le désir de partager sa passion au plus grand nombre pour passer certainement beaucoup de temps à scier des branches et nettoyer des secteurs comme celui du Linla.
    Alors un grand MERCI majuscule Jean-Pierre !

    Répondre
    • Effectivement, il a toujours été dans ma philosophie d’ouvrir des voies pour que le plus grand nombre en profitent. Alors des messages comme le vôtre, ça me fait chaud au cœur. Dans le même esprit, il y a la voie des Petits Loups au Pas de la Bosse. Elle est un peu plus difficile que Lézards Agiles, mais moins longue et bien équipée.
      Bonne continuation et merci pour votre message !

      Répondre
  8. Merci jean-pierre pour cette magnifique GV que mon fiston m’a emmené découvrir cet été. On ne se lasse pas du cadre surplombant le lac….comme un petit goût du sud au milieu des pins, un joli moment en dehors du temps. …dans la digne lignée de tes leçons de vie, à refaire! Anne

    Répondre
  9. Bonjour, nous venons de parcourir les lézards agiles que nous avons bien apprécié pour une reprise en douceur..
    Nous avons trouvé cette voie montagne comme on les aime.
    Merci pour le boulot d’ouverture
    Bertrand

    Répondre

Laisser un commentaire

Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.